Communauté autochtone

Profil de la population

Environ 9 000 Autochtones résident dans la zone desservie par le RLISS du Centre, ce qui représente 0,5 % de la population.

La communauté des Chippewas de l’île Georgina, qui compte environ 200 membres, est la seule communauté de Premières Nations vivant dans une réserve dans la région du RLISS du Centre. Dans cette région, la majorité des Autochtones vivent hors réserve, principalement dans la région de York Nord et celle de Simcoe-Sud.i

Améliorer les résultats en matière de santé

Par rapport à l’ensemble de la population de l’Ontario, les Autochtones qui vivent dans la province sont en moins bonne santé : leur espérance de vie est plus courte et leurs taux de mortalité infantile et de maladies chroniques et infectieuses sont plus élevés.ii

Les obstacles à un accès équitable aux services de santé que rencontre cette population compliquent encore la situation. Ces obstacles sont, notamment, une insensibilité culturelle et un manque de programmes communautaires axés sur les besoins en matière de santé propres aux Autochtones.

Misant sur un processus de conception conjointe qui favorise l’autodétermination, le RLISS du Centre s’est engagé à travailler en partenariat pour faire progresser des initiatives en matière de santé qui améliorent l’accès aux programmes et aux services de santé et la coordination de ceux-ci pour les Autochtones vivant dans la région du RLISS du Centre.

Cet engagement est une priorité stratégique inscrite dans le Plan de services de santé intégrés (PSSI) 2016-2019 et le Plan d’activités annuel (PAA) 2017-2018 du RLISS du Centre, et il fait partie de nos responsabilités aux termes de la Loi de 2006 sur l'intégration du système de santé local.

La priorité d’offrir de meilleurs soins dans les communautés moins bien desservies, qui figure dans le PSSI et le PAA du RLISS, vise à faire progresser les services adaptés sur le plan culturel, ce qui contribuera à améliorer l’expérience des patients, la qualité des soins et les résultats en matière de santé des Autochtones qui résident dans la région du RLISS.

Travailler en collaboration

Le RLISS du Centre entretient un dialogue continu avec les dirigeants, les communautés, les fournisseurs de services de santé et les autres intervenants autochtones, y compris ceux de l’île Georgina, de NinOsKomtin et d’autres organismes, pour établir des plans de mobilisation, examiner ensemble les priorités et les besoins locaux pour mieux les comprendre, tisser des liens et créer un cadre d’action pour faire progresser les services de santé accessibles et adaptés sur le plan culturel.

Georgina Island
NinOsKomtin 

Susciter des changements positifs

Le RLISS du Centre aide à planifier et à financer divers programmes et services de santé et communautaires, y compris des programmes traditionnels, des services de soutien aux personnes âgées et différents programmes favorisant le mieux-être à l’intention des résidents de l’île Georgina et des Autochtones vivant hors réserve.

Voici un aperçu des programmes et des services soutenus et élaborés conjointement. 

  • En 2017-2018, pour les résidents de l’île Georgina, des programmes ont été ajoutés et augmentés, notamment des services de transport, des séances d’exercice et d’autres portant sur l’alimentation, et des services de counseling, pour aider à améliorer les résultats en matière de santé.
  • Le 14 janvier 2018, la clinique dirigée par des infirmières praticiennes de Georgina, qui compte 3 000 patients, dont des Autochtones vivant à l’intérieur et à l’extérieur de la réserve, a été détruite par un incendie d’origine électrique. Le personnel a reçu un soutien communautaire exceptionnel et a pu continuer d’exercer ses activités dans d’autres installations provisoires. Les plans annoncés précédemment de relocaliser la clinique à Lake Drive sont en cours de réalisation. Quelques mois plus tôt, en octobre 2017, le gouvernement de l’Ontario s’était engagé à accorder 1,6 M$ pour soutenir la construction des nouvelles installations.
  • En 2017-2018, pour les Autochtones vivant en milieu urbain (plus particulièrement dans la région de York Nord et celle de Simcoe-Sud), des programmes et services de guérison culturelle autochtone ont été ajoutés et augmentés, y compris des séances de tambour, en collaboration avec NinOsKomTin et le chapitre de York de l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM).
  • Une stratégie de mobilisation et un plan quinquennal ont été établis pour étudier plus avant les besoins et les possibilités d’offrir des services adaptés sur le plan culturel qui aident à améliorer les résultats en matière de santé des Autochtones de la région. 
  • Le RLISS du Centre a financé d’autres fournisseurs de services de santé, par exemple le chapitre de York de l’ACSM, CHATS et le centre de santé communautaire de Black Creek, afin qu’ils offrent des programmes et des services aux Autochtones de la région. 
  • Le RLISS du Centre fait la promotion, soutient et finance une formation sur la sécurité culturelle autochtone. Ces trois dernières années, plus de 800 employés de fournisseurs de services de santé d’un vaste éventail de secteurs (hôpitaux, foyers de soins de longue durée, organismes communautaires) et employés du RLISS du Centre ont suivi une formation sur la sécurité culturelle autochtone (en ligne) ou une formation sur la compétence culturelle à l’égard des Autochtones et la sécurité culturelle autochtone (en personne). L’objectif de la formation sur la compétence culturelle à l’égard des Autochtones est de favoriser l’acquisition et le perfectionnement de compétences, de connaissances, d’attitudes et de valeurs qui aident à établir des relations enrichissantes et éclairées avec les Autochtones.

Renseignements supplémentaires

  • Centres de santé et programmes locaux pour les Autochtones : Le RLISS du Centre met à la disposition du public une base de données en ligne sur les services de santé et les services communautaires locaux. Y est affichée une liste de programmes, d’activités et de services destinés aux communautés des Premières Nations, inuites et métisses. Rendez-vous à www.lignesantecentre.ca. 
  • Réseau des RLISS sur les questions autochtones : Les 14 RLISS de l’Ontario collaborent au sein d’une communauté de pratique, le Réseau des RLISS sur les questions autochtones, pour faire progresser la compétence culturelle et la collaboration sur des questions précises afin d’améliorer les résultats en matière de santé des Autochtones. Ce réseau publie un rapport annuel. 
  • Centres d'accès aux services de santé pour les Autochtones (CASSA) : Les CASSA offrent des soins cliniques, des services intégrés de prévention et de gestion de maladies chroniques, des soins aux mères et aux enfants centrés sur la famille, des services de counseling en matière de toxicomanie, des services de guérison traditionnelle, des services de santé mentale, des programmes d’autonomisation des jeunes et bien d’autres programmes – il n’y a pas de CASSA dans le RLISS du Centre. 
  • Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones : Cette stratégie, affichée sur le site Web du gouvernement de l’Ontario, amène cinq ministères (Services à l’enfance et à la jeunesse; Services sociaux et communautaires; Santé et Soins de longue durée; Relations avec les Autochtones et Réconciliation; Condition féminine) à collaborer avec des intervenants autochtones pour favoriser le mieux-être et la guérison des Autochtones. 
  • Cheminer ensemble : l’engagement de l’Ontario envers la réconciliation avec les peuples autochtones : Rapport publié par le gouvernement de l’Ontario en mai 2016 qui explique une stratégie triennale d’investissement pour combler les lacunes et éliminer les obstacles rencontrés par les communautés autochtones. 
  • Commission de vérité et réconciliation du Canada : Dresse le portrait de la situation et précise 94 appels à l’action pour remédier aux séquelles laissées par les pensionnats et faire progresser le processus de réconciliation au Canada. Ces appels incluent des actions relatives à la santé actuelle des Autochtones au Canada
  • Santé Canada : Site Web du gouvernement du Canada sur les programmes fédéraux destinés à favoriser la santé des Premières Nations et des Inuits.

Responsable des questions autochtones au RLISS du Centre

Pour en savoir plus sur la planification et les services destinés aux Autochtones dans le RLISS du Centre, communiquez avec Carol Edward, directrice, Planification et conception du système de santé (carol.edward@lhins.on.ca; 905 948-1872, poste 7973).

______________________

Enquête nationale auprès des ménages, 2011
ii Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario [https://news.ontario.ca/mohltc/fr/2016/05/lontario-lance-un-plan-daction-pour-la-sante-des-premieres-nations-dote-de-222-millions-de-dollars.html]